shutterstock_272642474La Fécondation In Vitro (FIV), associée ou non à la micromanipulation des spermatozoïdes (FIV-ICSI), est l’étape la plus technique de la prise en charge en Assistance Médicale à la Procréation (AMP), puisqu’elle consiste en la manipulation  synchrone des gamètes de chacun des conjoints (spermatozoïdes et ovocytes).

Elle est indiquée en cas d’anomalies importantes du spermogramme chez le patient (oligospermie, asthénospermie, tératospermie, voire plusieurs des ces facteurs associés), d’altération des  trompes chez la patiente (trompes obturées, absentes suite à une intervention pour hydrosalpinx ou une grossesse extra utérine), d'endométriose... Elle peut également vous être proposée après l’échec d’une prise en charge en induction de l’ovulation ou en insémination intra utérine, lorsque l’infertilité demeure inexpliquée.

La FIV comme la FIV-ICSI comportent 5 étapes successives :